Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 12:31

departementales.jpg

Départementales : le PCF-FDG, 3ème force politique avec 176 conseillers départementaux

 

A l'issue du second tour des élections départementales, le Front de gauche comptent 176 conseillers départementaux en métropole, dont 167 PCF et apparentés. Le PCF et le Front de gauche sont donc la 3ème force politique en terme d'élus, derrière l'UMP-l'UDI, le PS, et loin devant le FN.

 

2 fois sur 3, lorsqu'un binôme FDG était présent au 2ème tour, il l'a emporté, témoignant ainsi de la grande capacité de rassemblement de nos candidats.

 

Le Val-de-Marne que beaucoup de commentateurs de la vie politique annonçaient comme perdu pour la gauche, garde sa majorité et une présidence communiste. C'est une politique de progrès social au service de ses habitants qui est ainsi confirmée dans les urnes.

 

La droite a conquis ce dimanche sur le PS 26 départements au second tour des départementales.  « La forte poussée du FN » omniprésente dans les médias représente 62 élus dans 14 départements. C’est une vraie progression, le FN n’avait que 2 sièges en 2011, mais le parti d’extrême droite reste très marginal en termes de sièges. Un Français sur deux a voté dimanche: le taux d'abstention a atteint 50,02%.

 

Comment dépasser les obstacles au rassemblement ?

 

Pierre Laurent propose de prendre pour boussole les convergences « affirmées à de nombreuses reprises au cours des derniers mois », et qui « se mettent désormais en œuvre dans les premières réunions des Chantiers d’espoir (dont l’appel est signé par le Front de gauche, EELV, et des socialistes en rupture avec le gouvernement)

 

La gauche doit agir !

 

Après les élections départementales, les Français attendent des changements politiques immédiats pour résoudre leurs urgences sociales et celles du pays. La gauche doit commencer par agir.

 

Le Parti communiste français propose de décider sans attendre :

 

·         la relance, avec toutes les forces de gauche, associatives, syndicales qui le souhaitent, de la campagne vérité sur les banques : « je rêve d'une banque qui... »

·         la suspension des expulsions locatives censées reprendre le 1eravril. Il appelle a construire localement «des chaînes humaines contre les expulsions»

·         la suppression immédiate des baisses de dotations aux collectivités locales afin de promouvoir les services publics de proximité et relancer l'emploi local.

 

Il appelle également à :

 

·         l’arrêt de la discussion sur la loi Macron, qui revient au Sénat à partir du 7 avril et de celle sur le projet de loi Santé qui sera à l'Assemblée nationale demain. Il appelle a amplifier la mobilisation contre ces projets. La  mobilisation intersyndicale et interprofessionnelle du  9 avril en sera une occasion.

·         mener toutes actions pour le droit à l'éducation, à la santé, à la culture, pour toutes et tous

·         préparer, avec toutes les forces de gauche, associatives, syndicales disponibles, le forum européen des alternatives des 30 et 31 mai prochain, place de la République à Paris. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires